Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
mmmm

Affaire Qnet: le procès contre Tiégboro renvoyé à une date…

0 76

Le Secrétariat général à la présidence, spécialisé dans la lutte contre la drogue et le crime organisé, a comparu ce jeudi 23 mai au tribunal de première Instance de Dixinn.

C’est depuis le mois de mars dernier que le Colonel Moussa Tiégboro Camara a été accusé par la société Qnet, de dénonciations calomnieuses, d’abus d’autorité, et d’atteinte aux secrets.

Après un débat de courte durée lors de l’ouverture de l’audiance de ce jeudi, la partie civile a aussitôt sollicité le renvoi du procès. Une demande que la défense a acceptée, ceci, en attendant de revoir le dossier sur le nom de famille de Akoï Guilavogui le plaignant, mais qui se fait également appelé Akoï Onivogui.

Me Lancinet Sylla, l’un des avocats de la défense, a trouvé la demande de la partie civile intéressante afin qu’elle puisse prendre des écritures en bonne et due forme, pour mieux faire le développement oral lors de l’audience prochaine.

L’avocat fait croire que ce sont des moyens qui ne tiennent pas du tout, lorsqu’on sait qu’une situation qui a été délivrée à la requête de plusieurs parties civiles, et qu’une erreur se glisse en ce qui concerne le nom de famille de l’une des victimes, qu’on ne peut pas s’abriter derrière cela pour demander la nullité d’une citation.

«Le moment venu, vous comprendrez que l’on s’accroche à une erreur du nom de famille d’une seule partie civile alors qu’il y a plusieurs comme une bouée de sauvetage parce que le fond est perdu donc, il faut s’accrocher à ça pour amuser la galerie», poursuit l’avocat de la partie civile.

Après avoir écouté les deux parties, le juge a décidé de renvoyer l’affaire à deux semaines (le 27 juin prochain).

Un renvoi que les deux parties ont jugé normal. Néanmoins, l’accusé, le Colonel Moussa Tiégboro Camara lui, affirme qu’il était venu a ce procès “armé jusqu’aux dents, en preuves et en arguments”.

Thierno Moussa Barry

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.