Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
mmmm

CAN/EGYPTE- 2019: Thierno Saïdou Diakité sur les performances et failles du Syli,<< Les lacunes décélées...>>

0 133

Peu convainquante durant les matchs amicaux, l’équipe du pays de Titi Camara et de Salam Sow, a posé ses valises en Egypte, au compte de la coupe d’Afrique des nations 2019. Ce, après trois matchs amicaux aucours des quels, le Syli national n’a pas pu tirer son épingle du jeu. Dans une interview accordée à notre rédaction ce mercredi 19 juin 2019, Thierno Saïdou Diakité, Consultant sportif revient sur les acquis et les failles des poulains de Paul Put.

Bonne lecture…

Investigatorguinee : Bonsoir M. Diakité! Quelles analyses faites-vous des trois(3) matchs amicaux perdus par la Guinée dans le cadre de ses préparations pour la CAN 2019?

Thierno Saïdou Diakité : Je suis partagé entre deux sentiments. Il y’a un sentiment de satisfaction. Les matchs tests organisés lors des préparatifs permettent de déceler les lacunes de l’équipe. Ensuite, l’entraîneur a encore la possibilité d’essayer plusieurs joueurs à tous les postes. A la fin des préparatifs, il peut encore avoir le 11 idéal qui va participer à la compétition proprement dite. Le second sentiment, est un sentiment d’inquiétude et de doute, parce qu’en trois(3) matchs, le syli a concédé autant de défaite avec 5 buts encaissés pour un seul marqué. Ça veur dire qu’il y’a eu un problème: la défense est faible, la division offensive est stérile et inefficace. Alors, je crois que Paul Put a largement toutes les données de ces trois ( 3) rencontres, surtout celle perdu contre l’Egypte.

Est-ce que le retour de Lass Bangoura va t-il apporter de la fluidité à l’attaque guinéenne?

Je suis tout à fait partant pour ce choix de l’entraîneur, Lass Bangoura en remplacement de Baïssaman Sakho qui est blessé et n’est plus apte pour le tournoi. L’absence de Lass aurait dû jouer sur le syli, car ce jeune est un attaquant provocateur et efficace devant les buts.

La Guinée pourrait-elle prétendre a une finale, au terme de ses prestations lors des matchs amicaux?

Nous étions très enthousiastes lors des éliminatoires, nous croyons et nous osons croire encore que la Guinée peut remporter la coupe. L’entraîneur va remobiliser les joueurs pour que son discours soit entendu. Ils vont se remettre en cause. Entrer sur le terrain avec un mental de gagneur. Qu’ils soient de véritable guerriers pour vaincre à bout tous les adversaires pour pouvoir prétendre à une coupe.

Et justement prétendre à cette coupe demande beaucoup de prouesses encore. Quel est votre message à cet effet?

Je demande aux nombreux supporters du syli d’être tolérants et patients. Aussi, de ne pas perdre l’espoir. Nous avons de forte chance dans la compétition. Il faut qu’on continue à soutenir rigoureusement le syli national, pour que l’équipe bénéficie de notre soutien. En plus, à partir du 22 juin déjà, le syli fera son entrée en lice face à l’équipe de Madagascar. Donc, bonne chance à la Guinée pour cette CAN 2019.

Interview réalisée par Kafoumba Chérif pour investigatorguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.