Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
mmmm

COCAN 2025: Antonio Souaré de la FEGUIFOOT se fâche,« Ce Cocan -là, je ne suis pas dedans. Et j’ai déjà dit à la personne concernée…»

0 303

C’est un linge sale qui est déballé au grand jour. Et il risque peut être de tout chambouler au sein du comité d’organisation de la coupe d’Afrique des nations 2025 en république de guinée. C’est bien sûr l’arrêté du premier Ministre à propos des membres de cette structure censée mettre tout en oeuvre pour la tenue de cette compétition dans le pays d’Aboubacar Titi Camara.

Au cours d’une conférence de presse ce dimanche 12 mai 2019,
dans son complexe sportif à Yorokoguia, le président de la fédération guinéenne de football FEGUIFFOT, dit ne pas être membre du COCAN 2025.

« je vais être honnête avec vous. Ce Cocan -là, je ne suis pas dedans. Et j’ai déjà dit à la personne concernée, que je ne suis pas dedans. Dans quel pays où vous avez vu un décret remplacé par un arrêté ? C’est vraiment dommage. Mais les gens doivent comprendre que l’interlocuteur des institutions de Football, c’est la Fédération Guinéenne de Football. Moi, je ne suis pas venu dans le Football pour me faire de l’argent. Je suis venu pour servir le Football
», a-t- il dit.

La preuve poursuit- il, « Depuis mon arrivé à la tête de la fédération Guinéenne de Football, toutes les dépenses effectuées viennent de ma poche. Seules les missions de la CAF et de la FIFA qui ne sont pas financées par moi ».

Le président de la FEGUIFOOT a par ailleurs fait le grand déballage sur la participation de la guinée à la CAN U- 17. « Au moment où les U17 partaient en Tanzanie, beaucoup ne croyaient pas à la performance de l’équipe. Mais quand elle s’est qualifiée en quarts de finale, il y a eu la récupération. Je vous dis en ma qualité du président de la Fédération Guinéenne de Football, je ne connais même pas le budget qui était alloué pour le Syli cadet. Par contre au Sénégal, la Fédération a demandé 7 milliards de francs CFA pour le frais des cadets en Tanzanie…», a-t-il confié aux journalistes.

Cette sortie du patron de la FEGUIFOOT, de l’avis de certains analystes sportifs aura forcement des conséquences. Est- ce que le chef du gouvernement qui est pointé d’avoir passé outre, le décret ayant meublé le COCAN va accepter de revenir sur sa décision? Rien n’est moins sûr. En tout cas les révélations de M. Souaré résonne comme une fracture entre la nouvelle version du COCAN dirigé par le Ministre Bantama et celle dont il dirigeait.

Nous y reviendrons!

Mohamed Saliou Camara pour investigatorguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.