Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
mmmm

Les riverains de la décharge de Dar-es- salam déguerpis sur fond de violences, 200 familles sont sans abris

0 95

L’électricité est dans l’air ce jeudi 23 mai 2019 à Dar- es- salam, dans la haute banlieue de la capitale guinéenne. L’opération de déguerpissement des riverains vivants à proximité de la décharge a tourné au rififi sur fond d’affrontements entre services de sécurité du ministère de la ville et occupants du site, a constaté sur place votre quotidien en ligne, investigatorguinee.com.

Sous l’ordre du Ministre de la ville, Dr Ibrahima Kourouma, les riverains de Dar- es- salam, dans la commune de ratoma ont été délogés. Leurs bâtiments détruis par des caterpillars, des Bulldozers et autres engins du génie militaire. Une opération sur fond d’affrontements violents entre jeunes et forces de l’ordre d’une part. Et de l’autre, entre femmes et forces de sécurité.

Sur le site, face à la résistance farouche des occupants, les forces de l’ordre étaient obligés de les disperser pour permettre aux engins d’y trouver des passages, pour casser des bâtiments.

Selon certains témoins, il y’a eu des blessés lors des heurts. Au total 200 familles sont désormais sans abris. Ces dernières, selon le gouvernement avaient reçu 200 millions de gnf par foyer. Un montant que les occupants ont trouvé dérisoire. Puisque certains disent avoir payé des domaines dans les mains de certains cadres du ministère de la ville.

Pour rappel, l’éboulement survenu sur ce site pendant la dernière saison pluvieuses avait fait près de 10 morts avec des dégâts matériels enregistrés. C’est à la suite de ce drame que le gouvernement, qui avait annoncé le déguerpissement des riverains après plusieurs tentatives, a enfin mis en oeuvre sa menace, sous le regard impuissant des victimes quasi-désemparées.

Mohamed Saliou Camara pour investigatorguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.