Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
mmmm

Groupe national de contact: Voici les 20 problèmes qui ternissent l’image de la Guinée, selon prof Salifou Sylla

0 90

C’est après deux ans d’intenses activités sur le terrain que le groupe national de contact GNC a, à travers ce projet soutenu par les Nations- Unies qui offrent aux acteurs nationaux, l’opportunité de créer et d’appuyer des espaces de dialogue favorisant une expression et un débat inclusif, libre et serein en faveur de la justice, la paix et la sécurité.

L’identification et la mise en place d’un groupe constitué d’éminentes personnalités guinéennes reconnues, ont été réalisées en vue de faciliter les processus de concertation pour un apaisement durablement, face aux tensions politiques et sociales dans le pays.

Selon le président du Groupe National de Contact, professeur Salifou Sylla, les préoccupations majeures exprimées sont au nombre de 20:
1- L’assainessement du fichier electoral;
2- L’organisation des élections législatives;
3- La finalisation du processus électoral communal et communautaire;
4- Les agissements des forces de l’ordre et de la sécurité,
5- La neutralité de l’administration publique;
6- L’application du code des collectivités locales;
7- La violation des droits constitutionnels ( droits de manifester article 10 de la constitution);
8- Les frustrations accumulées des différents régimes;
9- L’impunité;
10- Le nombre pléthorique des partis politiques et leur ethinisation;
11- La problématique du rôle et le financement des medias;
12- La question de la révision constitutionnelle;
13- La problématique des coordinations regionales;
14- La question du respect des droits de la minorité parlementaire;
15- Les conditions d’un véritable dialogue entre les acteurs politiques;
16- La politisation des nominations aux postes administratifs;
17- Les ressources naturelles comme facteur de déstabilisation en Guinée;
18- Primauté de l’argent sur nos valeurs;
19- La Guinée, malade de ses élites;
20- La mise en place de la haute cour de justice.

Il faut signaler que malgré les critiques ça et là contre les médias privés en Guinée et ceux surtout dans les débats socio-politique, le président du GNC Professeur Salifou Sylla a félicité tout de même les hommes des medias privés pour leur implication dans la démocratisation du pays.

« Les médias méritent d’être félicités pour leur efforts d’information des guinéens. Toutefois, ils devraient observer plus de discernement et de professionnalisme dans l’exercice de leur métier, en tenant compte du contexte fragile et des valeurs de notre nation dans le contexte qui est le nôtre », a-t-il invité.

Pour bien réaliser sa mission, le GNC souhaite l’implication de tous pour le soutien du processus de dialogue de concertation et de réflexion stratégique de haut niveau pour renforcer les bases de l’unité nationale et de la paix en Guinée.

OSMAN pour investigatorguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.