Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
mmmm

Les 7opposants libérés pour délit non constitué:Une honte pour la justice? Une victoire pour le FNDC?

0 172

Comme annoncé dans un de nos précédents articles articles, les opposants au 3ème mandat pour Alpha Condé en 2020, arrêtés à Kindia, jugés et condamnés à 3mois de prison ferme et au paiement de 5 cent mille gnf chacun, viennent d’être mis en liberté, ce lundi 13 mai 2019.

Les 7 opposants ont été libérés lors du procès en appel à la cour d’appel de Conakry. Condamnés en première instance au tribunal de Kindia, ils ont été relaxés pour délit non constitué par la cour d’appel.

 » C’est la joie, la joie et encore la joie pour mes clients et moi. J’ai contesté le verdict rendu en première instance, et la cour d’appel me donne raison. Par rapport au juge qui les a condamné, on va se concerter et une décision commune sera prise », s’est réjoui le célèbre avocat des causes difficiles, Me Salifou Béavogui.

Au FNDC, C’est aussi la joie. Les acteurs de cette plateforme politique et sociale, pour une fois pensent que le droit a été dit. Ce pendant, plusieurs spécialistes du droit parlent d’un procès de la honte, puisque selon eux, dans un même pays, on ne peut pas permettre à certains citoyens de manifester leur soutien à un projet de tripatouillage de la constitution, et interdire à d’autres, de contester le même projet. Surtout que l’article 10 de la constitution donne le droit à tout le monde d’organiser une marche ou manifestation de rue.

Karifa Traoré kimpess pour investigatorguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.