Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
mmmm

Elections législative, l’opposition demande à la CENI d’être responsable

0 187

Ce mercredi 8 mai au quartier général de l’UFDG, l’opposition républicaine réunies en plénière a évoqué la révision du fichier électoral après que la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) ait fixé une date provisoire pour la tenue des élections législatives.

Après la retraite de Kindia, la CENI a indiqué qu’il faut attendre 8 mois avant l’organisation des élections législatives. Suite à cette annonce faite par l’institution de Me Salif Kebé, les opposants d’Alpha Condé estiment que la CENI est dans la même logique que la mouvance visant à réviser la constitution.

«La volonté du parti présidentiel  d’Alpha Condé  est en train d’être suivie par la CENI qui traine les pas et qui hésite à appliquer les pertinentes recommandations de la commission d’audit du fichier électoral. Il y a eu beaucoup de préalables, aucune décision n’a été prise en raison justement de l’attachement de la CENI à cette position de la mouvance qui ne veut pas que le fichier soit assaini», précise le chef de fil de l’opposition Cellou Dalein Diallo.

Selon  CCD malgré quelques anomalies constatées dans le fichier électoral, aucune recommandation adéquate n’a été formulée. «Ils ont recommandé une solution simple : qu’à l’occasion de la prochaine révision, tous les électeurs se présentent pour qu’on s’assure qu’ils ne sont pas des fictifs, qu’ils ne sont pas en doublon et que ceux qui n’étaient pas enregistrés le fassent à l’occasion de cette révision.»

Pour terminer le chef de file de l’opposition invite la CENI à plus responsabilité dans ses activités.  «Donc l’opposition républicaine interpelle la CENI sur sa responsabilité de faire appliquer les recommandations des auditeurs d’autant plus que tous les partis politiques qui étaient à Kindia, sauf le RPG naturellement, ont exigé que ces recommandations soient appliquées intégralement. L’opposition républicaine confirme sa position et exige l’application intégrale de  ces recommandations», a suggéré Cellou Dalein.

Rappelons que l’opposition républicaine a fustigé la condamnation des 7 opposants arrêtés tout récemment à Kindia. Ces jeunes ont été arrêtés et condamnés à 3 mois de prison ferme, parce qu’ils se sont  s’opposés à tout projet de révision constitutionnelle, qui pourrait permettre au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat.

Thierno Moussa Barry

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.