Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
mmmm
lkn

L’union des femmes de la forêt pour la paix et le développement dit OUI à une nouvelle constitution

0 86

Au cours d’une conférence de presse qu’elle a animé ce vendredi 8 Juin 2019 à la maison commune des journalistes, l’Union des Femmes de la Guinée Forestière pour la Paix et le Développement UFFEPADE, a exprimé son adhésion totale à l’idée selon laquelle, la Guinée devrait être dotée de nouvelle constitution, comme le prône le gouvernement et le parti au pouvoir le RPG arc-en-ciel.

Selon ces femmes, outre les services rendus à la nation depuis la période de transition à ce jour, la loi fondamentale actuelle, en tant que telle, a besoin d’être révisée, pour la réadapter aux réalités.

« La constitution guinéenne actuelle, fruit de la période de transition, a le mérite d’avoir contribué à tirer le pays d’une période d’instabilité politique sans précédent, et de mettre en place les institutions républicaines actuellement en vigueur. Ce pendant, force est de constater qu’elle comporte beaucoup insuffisances », soutient la présidente de l’UFFEPADE, Marie Kolié.

Pour y pallier, les femmes réunies au sein de l’UFFEPADE invitent le chef de l’Etat à ddoter la Guinée d’une nouvelle constitution.« C’est pourquoi en sa qualité de premier président démocratiquement élut de la Guinée indépendante, le professeur Alpha Condé a le devoir et l’obligation supérieur, avant la fin de son second mandat, de doter le pays d’une Loi Fondamentale votée par Referenduum par le peuple souverain de Guinée », a demandé Marie Kolié.

Ces femmes ont par ailleurs laisse entendre qu’elles soutiennent les actions de développement du professeur Alpha Condé.

OSMAN pour investigatorguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.