Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
mmmm

Manifs des étudiants de Kankan:un accord peu rassurant obtenu. La crise reportée?

0 48

Après la perturbation des cours ce vendredi 5 juillet 2019, à l’Université Julius Nyéréré de Kankan par des étudiants pour le non paiement de leurs pecules de 3 mois soit, les mois de Mai, Juin et Juillet, un accord de sortie de crise peu rassurant vient d’être scellé entre étudiants et autorités universitaires. Ce, après unr longue durée de negociations impliquant toutes les autorités administratives de Kankan, à savoir le préfet Aziz Diop et le gouverneur de la région Mohamed Garé.


Comme engagements pour mettre un terme aux manifestations estudiantines à Kankan, les autorités de Jilius Nyéréré ont promis de payer les 3 mois de bourses d’entretien des etudiants le 10 Juillet prochain. Selon nos sources, il n y’a pas ce problème d’argent qui a provoqué la colère des étudiants, les mauvaises notes des évaluations de fin d’année et autres sessions ont fait déborder le vase.

« Il y’a eu beaucoup d’étudiants qui n’ont pas eu de bonnes moyennes avec des mentions passables. Cela a coïncidé avec de folles rumeurs selon lesquelles, certains étudiants de l’université de N’Zérékoré ont déjà été payés. Alors que nous, nous avons besoin de l’argent pour le transport retour et les frais de location de nos maisons. Donc, on est vraiment frustré ici surtout avec la galère que nous traversons. A cela s’ajoute les mauvaises notes obtenues », a témoigné un manifestant.

Interrogé par notre redaction un responsable de la dite université à indiqué qu’aucune université du pays n’est encore entrée en possession de bourses d’entretien pour désintérésser ses étudiants. « Il y’a plutôt des etudiants qui ne viennent que quand ils entendent que la paie est programmée puis disparaissent qui sont venus remorquer leurs collègues dont certains n’ont pas bien travaillé pendant les évaluations. D’ailleurs, beaucoup sont dans les mines où ils pratiquent la conduite de moto-taxis sans pour autant suivre les cours. Ils ne sont pas évalués. Quand on a affiché leurs notes, il y’a eu beaucoup d’échecs par tout, donc ils sont mécontents et se sont mis à pagailler. Si non, ils savent tous qu’aucune université publique n’est encore payée. Et nous on a rien reçu d’abord pour les payer », nous a confié un enseignant qui a requis l’anonymat.

Après la rencontre entre encadreurs et responsables locaux, notamment les membres de la direction de l’Université et ceux de la préfecture, ainsi que le gouverneur de la région administrative de Kankan, les autorités ont demandé aux étudiants de surseoir à tout mouvement de réclamation jusqu’au 10 Juillet prochain. Date à laquelle, tous les étudiants du pays devraient entrer en possession de leurs bourses d’entretien de trois mois.

Ce que certains étudiants de Kankan n’ont pas accepté. Ils n’excluent pas, selon eux de manifester ce samedi 6 Juillet 2019. Alors que, le Chef de l’Etat y est attendu pour une visite d’ordre politique.

OSMAN pour investigatorguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.