Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
mmmm

MÉDIAS- ENVIRONNEMENT: Des journalistes outillés à Conakry

0 69

Le réchauffement climatique est l’un des problèmes contemporains qui préoccupent les nations du monde. À l’instard des autres pays, la Guinée n’est pas à l’abri des effets néfastes de ce fléau. Pour relever ce défi mondial, des journalistes guinéens ont reçu une formation en environnement.

Dans le soucis de multiplier les actions contre le dérèglement climatique, l’Association des Journalistes Scientifique de Guinée (AJSG) a organisé cette semaine une formation des hommes des médias autour du thème « le rôle du journaliste dans la lutte contre les réchauffements climatiques ». Cette initiative appuyée par le Programme des Nations-Unies pour le Développement a permis aux participants d’acquérir des connaissances environnementales et de cerner également l’importance de l’informations liées à ce sujet.

Au cour de cette rencontre de deux (2) jours, l’objectif était de fournir aux journalistes et aux communicants des notions clés pour comprendre l’information climatique et mieux l’intégrer dans le traitement de l’actualité au sein des organes de presse. Au compte de la première journée, le représentant du ministre de la communication Abdoulaye Djibril DIALLO a affirmé. << Les médias ont une responsabilité majeure a accomplir pour aider le pays dans le cadre de cette lutte. Avoir la bonne information des enjeux du réchauffement climatique permettra aux bénéficiaires de participer au changement de comportement des citoyens>>.

Des journalistes Guinéens à l’école des questions environnementales

Au nom du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD), Eloua Kouadjo IV a estimé qu’après cet atelier, les participants seront en mesures d’animer des émissions, et également traiter des informations fiables liées aux dérèglements climatiques pour une bonne diffusion.

À la clôture de cette formation de deux jours, des recomendations ont été formulées par le rapporteur général aux différents acteurs impliqués dans cette lutte. Il a été suggéré au gouvernement guinéen de procéder à la vulgarisation de la Contribution Déterminée Nationale (CDN) pour permettre à la population de connaître mieux l’engagement de l’État dans ce combat: Au PNUD, de multiplier ces soutiens aux initiatives pareils. Egalement aux journalistes bénéficiaires de cet atelier, de mettre en place un réseau des journalistes spécialistes en environnement pour une diffusion effective des informations crédibles sur le climat. A la fin de cet atelier, le témoignage d’une journaliste environnementaliste a été écouté et un film documentaire sur les changements climatiques au niveau national et international ont été projeté.

Mamadou Dian Mariam DIALLO pour investigatorguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.