Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
mmmm

Procès contre l’Etat guinéen: Le dossier Kaporo-Rails s’ouvre à la CEDEAO

0 55

La cour de justice de la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) vient d’entendre l’avocat des victimes de Kaporo-Rails, Kipé 2 et Dimesse. La première audience s’est ouverte le jeudi 27 juin avant de se poursuivre le vendredi 28 à Abuja au Nigeria.

Cette procédure de référé s’est déroulée en présence d’une délégation du collectif des victimes et de Maître Alpha Yaya Dramé avocat des plaignants. Ce denier a expliqué à la cour le processus qui a conduit à l’expulsion de près de 20.000 citoyens de leurs maisons à Kaporo-Rails, Kipé 2 et Dimesse en février et mars de cette année. L’auditoire a également pu suivre une vidéo du ministre de la ville et de l’aménagement du territoire qui a conféré récemment avec des investisseurs guinéens intéressés à occuper la zone litigieuse.

Au tribunal, l’Etat guinéen a brillé par son absence obligeant les juges à accorder dix jours supplémentaires aux autorités de Conakry pour transmettre leurs observations écrites. Passé ce délai, la juridiction ouest-africaine va statuer sur le fond de cette affaire.

Côté victimes, on se déclare satisfait de cette première phase et on dit espérer la victoire face à un régime qui ne respecte pas le droit de ses populations.

Transmis par la cellule communication du collectif des victimes de Kaporo-Rails, Kipé 2 et Dimesse 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.